Accueil The Libertines en concert
Lundi 15 juillet 2024 : 6276 concerts, 27137 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.


Les Libertines de Pete Doherty et Carl Barat sont un groupe anglais d'indie pop rock... Toujours aussi cultes malgré leur séparation, ils se reforment en 2014 ! Tournée mondiale en 2016 pour présenter l'album Anthems For Doomed Youth, avec en particulier des concerts à l'Olympia de Paris. En concert à l'Olympia de Paris le 27 octobre 2019... Les Libertines étaient en concert au Zénith de Paris - La Villette le 24 octobre 2022 ! Nouvel album, All Quiet on the Eastern Esplanade, le 8 mars 2024 et concert exceptionnel le 29 février 2024 au 104, à Paris, à l'occasion de la 35ème édition des Inrocks Festival + tournée 2024/2025.

The Libertines : vos chroniques d'albums
Site

Dernière news

The Libertines en concert à l'Olympia et en tournée en 2025 [Le 10/07/2024] Après leur super shows 2024 en France, les Libertines seront en concert événement le 4 février 2025 à L'Olympia de Paris et en tournée : 12 février Besançon - Micropolis, 16 février Nantes - Stereolux, 17 février La Rochelle - La Sirène et 19 février Toulouse... La suite

The Libertines : les dernières chroniques concerts 20 avis

The Libertines (Festival Europavox 2024)

Critique écrite le 05 juillet 2024, par Pierre Andrieu

Place du 1er mai, Clermont-Ferrand 28 juin 2024

The Libertines (Festival Europavox 2024) en concert

Premier jour d'Europavox, peu avant 22 heures, les Libertines montent sur la grande scène du festival clermontois en diffusant dans les enceintes l'une des plus grandes chansons de tous les temps, l'inoxydable "Non, je ne regrette rien" d'Edith Piaf. Et c'est parti pour une heure d'indie rock & punk assez miraculeuse : malgré le poids des années et des excès, Peter Doherty (guitare, chant), Carl Barât (voix et six cordes), John Hassall (basse) et Gary Powell (batterie) sont toujours ensemble et se présentent en forme sur scène. Les quatre Anglais déboulent au milieu d'une désespérante programmation fourre tout, au sein de laquelle ils arrivent à emporter le morceau en faisant danser, chanter et bouger aussi bien les jeunes fans de hip hop, les vieux rockers que les badauds venus parce qu'ils ont vu de la lumière place du 1er mai. Les deux leaders du groupe et leur formidable section rythmique enchaînent les hits passés ("Up the Bracket" et "Vertigo" en ouverture) et présents ("Run, Run, Run" et "Night of the Hunter" juste après) avec leur célèbre attitude de branleurs anglais : c'est sur le fil du rasoir, peu adapté aux fans de rock bien propret, mais il y a de la vie et des mélodies qui tuent. Placé à gauche de la scène quand on la... Lire la suite

The Libertines

Critique écrite le 19 mai 2024, par Sébastien Lopez

Le Trabendo, Paris 12 Mai 2024

The Libertines  en concert

Le 5 Avril dernier sortait le très réussit quatrième album studio de The Libertines : All quiet on the eastern esplanade, 9 ans après Anthems for dommed youth. Il y a deux ans, je les découvrais pour la 1ère fois en live au Zénith de Paris dans le cadre de leur tournée "20th Anniversary tour". MAGISTRALE ! Les voir au Trabendo, ce dimanche 12 Mai promettait une expérience véritablement immersive. Le charme des petites salles.Je pris soins d'arriver suffisamment tôt pour me placer au plus près de la scène. La 1ère partie, Vera Daisies nous a proposé une pop bien faite mais plutôt éloignée de mes goûts musicaux, néanmoins, les demoiselles ont fait le job avec humour et élégance.Il est près de 21 heures lorsqu'arrivent les Libertines sur la chanson de Piaf : "Non je ne regrette rien". Message caché ??? Tel un boys band, chaque membre campe son personnage : Carl Barât au centre de la scène : Perfecto, jean black et casquette, entouré de Peter Doherty et John Hassall, tous deux en... Lire la suite

Interview de Peter Doherty et Frédéric Lo

Interview réalisée le 15 mars 2024, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 22 octobre 2023

Interview de Peter Doherty et Frédéric Lo

Juste avant leur concert mémorable à la Coopérative de mai, Peter Doherty et Frédéric Lo nous ont accordé un long entretien au catering de la salle clermontoise pour parler du magistral album The Fantasy Life of Poetry and Crime (et de sa suite, qui devrait arriver !), du disque très réussi de Frédéric Lo en hommage à Daniel Darc, Coeur Sacré (feat. Mister Doherty, mais aussi Jane Birkin, Daho, Biolay, Jean-Jacques Burnel... ) et, un peu, des Libertines, entre autres sujets. Mais avant de parler avec Peter et Fred, il a fallu méchamment batailler : on a été prévenu 40 minutes avant le début de l'interview qu'elle aurait lieu (alors qu'on habite à 25 minutes de la salle), et quand on est arrivé Peter Doherty n'était pas là. Heureusement, Frédéric Lo est allé le chercher dans le labyrinthe des couloirs de La Coopé (un grand merci à lui !). Pendant le temps des "négociations", un technicien placé juste à côté de nous au catering nous glisse fort aimablement, sans doute pour nous rassurer : "Doherty ne viendra pas pour l'interview, il a pris l'habitude de jouer quelques morceaux avant la première partie depuis quelques jours. " Une minute après, Peter fait son apparition, avec son pote Fred... On peut pousser un "ouf" de soulagement. Peter... Lire la suite

Peter Doherty & Frédéric Lo

Critique écrite le 24 octobre 2023, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 22 octobre 2023

Peter Doherty & Frédéric Lo en concert

"Bonsoir France profonde !"Grand concert de Peter Doherty & Frédéric Lo à La Coopé dans le cadre de leur tournée commune pour promouvoir le magistral album The Fantasy Life of Poetry & Crime, écrit par le duo franco anglais et paru en 2022. De passage dans la grande salle de la rue Serge Gainsbourg (bien remplie, même si on est au coeur de la France profonde un dimanche soir !), le songwriter et chanteur des Libertines et des Babyshambles a fait totalement oublier son dernier show, beaucoup trop chaotique et défoncé, donné ici-même en 2016. Et ce grâce à la présence cool et sereine du guitariste Frédéric Lo avec lui sur scène, à sa récente paternité et à sa nouvelle vie paisible (?) en Normandie, à Etretat. Après une courte intro assurée aux claviers par l'ex partenaire de Daniel Darc, Doherty arrive avec son groupe actuel, très resserré, acoustique et familial : sa femme, Katia De Vitas, joue des claviers, Méli Fraisse tient le violon, Mister Lo est à la "six cordes" acoustique, bien évidemment, parfois un autre guitariste se pointe (Andrew Newlove, également tour manager), un gentil chien-chien fait "Woof woof" pour dire "Hello !", et c'est tout. Histoire de marquer les esprits, le dénommé Peter, sapé comme un prince bohème (veste,... Lire la suite

The Libertines : les chroniques d'albums

The Libertines : Time For Heroes - The Best Of

Chronique écrite le 17/12/2007, par Pierre Andrieu

The Libertines : Time For Heroes - The Best Of

Deux albums mythiques, une séparation brutale et déjà une première compilation post mortem pour les très influents Libertines... Sans fioritures, Time for heroes - The Best Of se propose simplement de redonner la mémoire à ceux qui ont déja oublié les albums des Libertines (cela parait un peu difficile avec la flopée de groupes qui les pompent sans vergogne... mais sait-on jamais) ou de faire découvrir une groupe essentiel aux... Lire la suite

The Libertines : The Libertines-up The Bracket

Chronique écrite le 30/12/2006, par Charly

Pour ma part je vais tenter de faire la critique des Libertines en général .De ce qu'une telle musique peut faire ressentire . Au débart pour tout vous dire les libertines ressamblent a un joyeux bordel, rien de plus rien de moins si ce n'est que ce bordel on l'écoute le ré-écoute avec de plus en plus de plaisir, mais tous cela nous déboussole. En effet on s'arrête et on se dit putain mais merde, les chanteurs ne sont pas exceptionnelle et font parfois exprès de mal chanter ( don't be shy) , les guitares sont inaudibles et s'entrêmelles... Mais merde si l'on cherche bien on trouve des mélodies géniales , des voix qui se complètes parfaitement , des guitares qui se rendent la parole, des textes somptueux, parfois proche de la poésie, on trouve de la mélancolie(What Became Of The Likely Lads), de la folie ( Arbait macht frei), de l'amour (What Katie Did) et de... Lire la suite

The Libertines : The Libertines.

Chronique écrite le 18/02/2005, par Philippe

The Libertines : The Libertines.

Voilà donc le fameux groupe qui a réussi en 2004 à faire autant de buzz autour de lui que Franz Ferdinand ... mais dans le mauvais sens du terme : les premiers étaient précédés d'une réputation de tueurs sur disque et sur scène ... alors qu'à propos de Libertines on a surtout parlé drogues, ruptures, clash en pleine tournée, cambriolages, et assez peu de musique... tout le contraire des pétaradants et apparemment plutôt sains wonderboys écossais. Il paraît que le groupe The Libertines pouvait être géant sur scène, du moins les rares fois où Carl Barat et Pete Doherty étaient présents physiquement et mentalement tous les deux ... les chroniques live sur ce site sont donc très partagées en fonction des soirs. Je parle à l'imparfait puisque ce groupe a prétendument donné son Last Show Ever voici peu avec PJ Harvey à Paris.... Lire la suite

The Libertines : UP THE BRACKET

Chronique écrite le 29/03/2003, par Pierre Andrieu

The Libertines : UP THE BRACKET

Up the bracket, le single qui donne son nom à l'album avait donné le ton : The Libertines jouent leur pop à fond et adoptent un son punk. Ce jeune groupe anglais "produit" par le Clash Mick Jones fait une entrée fracassante dans les bacs avec ces douze titres de pop énervée. Au détour d'une mélodie ou d'un accent nostalgique dans la voix, on pense...

The Libertines : Vidéo

The Libertines : écoute